AMIAD WORLDWIDE

Select your country and language

Based on your current location, we recommend this Amiad website for you

North America - English
ÉTUDE DE CAS

Protection d'un système d'irrigation goutte-à-goutte dans une plantation de bananes en Israël

PROJECT

NOUS SOMMES ENGAGÉS - L'EAU PROPRE C'EST LA VIE

Project ID

Pays

Israël

Application

Protection de l'irrigation goutte à goutte

Source d'eau

Eaux usées traitées

Solution de filtration

4" Mini Sigma

איש שטח של עמיעד יושב ליד מסנן רשת מיני סיגמא במטע בננות
מטע בננות

Contexte

Ginosar est un petit kibboutz situé sur la côte ouest de la mer de Galilée, en Israël. Fondé en 1937, il compte un peu moins de 600 habitants. Le kibboutz dépend de son agriculture, et possède pas moins de 430 hectares de terres dédiées à l’élevage de bovins et à la culture d’agrumes, de fruits subtropicaux, et de bananes.

Défi

Les eaux usées recyclées (source utilisée dans la plantation) contiennent d’importantes quantités de particules en suspension, des ions de sels métalliques et des communautés biologiques qui risquent d’obstruer les diffuseurs. Il est absolument essentiel d’utiliser le système de filtration adéquat pour empêcher les diffuseurs de s’obstruer et garantir des débits réguliers et une distribution d’eau uniforme dans les cultures. Pour faire face à ce problème, les propriétaires de la plantation avaient installé à l’origine des filtres semi-automatiques sur chaque système de contrôle secondaire. Même si les filtres à tamis semi-automatiques se sont avérés efficaces pour éviter l’obstruction des diffuseurs, un nouveau problème est apparu : les propriétaires de la plantation étaient obligés de nettoyer eux-mêmes constamment les filtres afin d’éviter l’obstruction des diffuseurs. La procédure de nettoyage manuel des filtres est appelée rinçage. Elle consiste à utiliser de l’eau potable pour rincer le tamis des filtres dans le but de retirer les particules et débris accumulés à la surface du tamis. Le maintien d’une distribution uniforme de l’eau dans la plantation impliquait de rincer les filtres deux fois par jour. Cette procédure posait trois problèmes majeurs aux propriétaires de la plantation : Temps : La procédure de rinçage durait presque 2 heures par jour pour chaque ligne, temps durant lequel l’ensemble du système d’irrigation de la plantation devrait être arrêté ; Main-d’œuvre : Deux employés, entraînant un coût de 1000 USD par mois, étaient chargés de nettoyer les filtres quotidiennement. De plus, aucune main-d’œuvre n’étant disponible les week-ends pour nettoyer les filtres, le débit s’en trouvait réduit, ce qui pouvait impacter gravement le rendement et le chiffre d’affaires de la plantation ; Eau : Un gaspillage d’eau estimé à 340 litres par jour.

Solution

Après consultation de l’équipe d’irrigation d’Amiad, la solution s’est imposée d’elle-même. Pour économiser temps, eau et main-d’œuvre, les propriétaires de la plantation devaient remplacer leurs filtres semi-automatiques par des filtres automatiques autonettoyants Mini Sigma. Le Mini Sigma est un filtre automatique autonettoyant en polymère doté de plusieurs tamis, conçu pour être pratique, durable, efficace, et facile à installer. Il se décline en trois modèles de tailles comprises entre 2″ et 4″. Le polymère étant un matériau extrêmement solide et souple, le filtre Mini Sigma convient parfaitement à l’irrigation des champs. Ce matériau est également résistant à la corrosion chimique qui est fréquente avec les sources d’eau présentant de fortes concentrations en minéraux et résidus biologiques, comme c’est le cas de l’eau usée recyclée utilisée dans la plantation de bananes de Ginosar. Comment l’utilisation du Mini Sigma a résolu les trois problèmes majeurs des propriétaires de la plantation : Temps : Le Mini Sigma n’exige aucun rinçage manuel. Un pressostat différentiel surveille l’augmentation de pression entraînée par l’accumulation de débris sur le tamis interne du filtre. Lorsqu’il détecte un différentiel de pression défini, il déclenche le processus d’autonettoyage. Le mécanisme interne de nettoyage élimine l’accumulation des particules sur le tamis, qui sont alors rejetées. Le processus de filtration se poursuit de façon ininterrompue pendant le cycle de nettoyage et le système d’irrigation n’a pas à être arrêté. Main-d’œuvre : Le Mini Sigma exige très peu de maintenance et, comme indiqué précédemment, ne requiert aucun rinçage manuel. Les propriétaires de la plantation ont ainsi pu économiser de la main-d’œuvre (2 employés représentant un coût de 1000 USD/mois) et d’attribuer d’autres tâches aux employés dans la plantation. Le Mini Sigma est livré équipé du contrôleur avancé ADI-P, qui interagit avec l’application pour smartphone d’Amiad. Le contrôleur ADI-P permet à l’utilisateur de définir des intervalles de temps spécifiques ou de déclencher à tout moment le cycle de nettoyage. Les propriétaires de la plantation ont ainsi pu disposer d’un contrôle total sur les cycles de nettoyage des filtres pendant les week-ends, et bénéficier ainsi d’un débit régulier et homogène. Eau : Le Mini Sigma est doté d’un mécanisme de nettoyage unique qui consomme un minimum d’énergie. La pression minimale de fonctionnement durant le cycle de rinçage est de seulement 1,5 bar. Une quantité d’eau précise est consommée pour chaque cycle de nettoyage, ce qui réduit l’eau gaspillée.

Résultat

Le passage des filtres manuels à tamis aux filtres automatiques autonettoyants Mini Sigma s’est avéré être la solution exacte dont ce système d’irrigation avait besoin. Chez Amiad, notre mission est de fournir à nos clients les meilleures solutions en fonction de leurs besoins uniques.

"